adresse perdue et anciens annuaires

29 décembre 2015

Anciens annuaires

photo blog

facteur copie4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

                                                                               Recherches possibles: 

 

 

 

 Vous recherchez une ancienne adresse postale à Paris...

Vous pouvez demander des photos de pages d'annuaires anciens sur Paris

Une adresse en France?

une recherche documentaire peut être possible.

Frais: 6 euros-(Paypal) Uniquement en cas de recherche positive     

                                           Cliquez sur le lien "contacter l'auteur" (sur la colonne de droite)                    

                                          

                      

                                    

                                                                       

 

Les annuaires téléphoniques anciens sont une source importante pour  retrouver une adresse, un ancien numéro de télephone.

Annuaire ancien une  base de données oubliée. 

 La  version papier de l'annuaire télephonique  va bientôt disparaître, et seules les informations de l'année en cours seront directement consultables , et  à ma connaissance,  il est aujourd'hui difficile de trouver des annuaires anciens en ligne.

Je recherchais l'ancienne adresse d'un ami,perdu de vue depuis le lycée,  je pensais qu'il serait simple de consulter un vieil annuaire des années 70.-80...j'ai demandé à mon entourage, à des bouquinistes, j'ai pris contact avec plusieurs agences postales, et à ma grande surprise, impossible de mettre la main sur un vieux bottin! 99% ont été jetés !

 Alors Où trouver des annuaires anciens, à Paris ou en province ? les vieux Bottins, ou la recherche à l'ancienne.

Sur les brocantes, dans  les sites d'annonces…ils sont parfois vendus à des prix abusifs, et on trouve rarement l'année recherchée.

 La meilleure solution,pour une consultation  gratuite, en province, c'est de  s'adresser aux archives départementales qui ont souvent conservé la collection depuis le début ( 130 ans de publication du Bottin) la consultation est rapide, il arrive toutefois que plusieurs années soient manquantes, en plus de l'année ciblée, il est préférable de demander à consulter les années proches car il y a quelquefois de petits changements; il suffira de prendre une carte de lecteur qui est proposée gratuitement.

Toutefois, dans les anciens annuaires, le prénom n'est pas totalement mentionné mais seulement la première lettre; par contre, pour les grandes villes on trouve parfois un classement des noms par rue, ce qui peut s'avérer fort utile

Pour les recherches dans d'autres départements, éloignés du domicile,  si on ne peut pas se déplacer, on peut avoir recours aux services de la Bibliothèque historique des Postes et Télécommunications, (rue Pelleport, Paris 20ème ) toute la collection des Bottins français est consultable; il faut prendre  RDV au préalable.

Quelques  annuaires étrangers, version papier ou microfilms, sont également disponibles.

Il est également possible de venir consulter sur place à la BNF ( Bibliothèque Nationale de France  sur le site quai François Mauriac Paris 13ème)

Avant 2000, les annuaires sont microfilmés, il faut faire une demande de réservation par internet avant de se déplacer.

Pour la ville de Paris, les annuaires sont également conservés à la bibliothèque de l'hôtel de ville de Paris (Hôtel de Ville, 5 rue Lobau Paris 4ème ) qui possède la série de la ville de Paris depuis 1921 et depuis 1970 pour les annuaires des départements de la Petite Couronne.

Un grand nombre d'annuaires thématiques ont été publiés( quelques uns ont survécu à l'arrivée d'internet... )ils constituent une véritable mine d'or pour les chercheurs par l'exploitation des listes nominatives.

Quelques exemples: le Bottin Mondain, et les innombrables annuaires professionnels( magistrature, Education Nationale, ..)

ainsi que les Didot-Bottin du commerce,ancêtres des Pages Jaunes.

La plupart sont conservés à la Bibliothèque Nationale de France.

Les anciens annuaires thématiques-Les vieilles bases de données en papier.    

Parmi les  nombreux annuaires professionnels qui  ont été édités depuis le milieu du XIXéme siècle les plus anciens sont un support apprécié  pour les recherches généalogiques; les plus récents peuvent aider aux recherches contemporaines.

La plupart ne fournissent pas l'adresse privée de la personne recherchée ( sauf le Bottin Mondain) mais ils donnent une indication géographique intéressante sur son lieu d'activité-c'est un indice important ( surtout quand on part de zéro...) les données qu'ils contiennent ne peuvent pas s'effacer d'un clic, elles sont également à l'abri des nouvelles dispositions concernant la protection de la vie privée;  ce qui leur confère un intérêt majeur. 

Voici une courte  présentation d'ouvrages présents dans les bibliothèques, les archives, et que l'on peut trouver dans les salles de ventes, chez les bouquinistes... 

Le plus ancien :   le Didot-Bottin.

Inventé à la fin du 18ème siècle il prendra un intérêt croissant , au milieu du 19ème siècle il s'intitulera "annuaire almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature, et de l'administration".

pour les rubriques professionnelles  jusque dans les années 30, toutes les rubriques par professions sont regroupées en un seul exemplaire pour toute la France! l'exemplaire de 1938 par exemple, contient 3428 pages et pèse près de 6 kg...il contient un plan du métro, des 20 arrondissements de Paris, et les plans des 5 plus grandes villes, la liste des communes de France; il recense les listes d'industriels, de commerçants, des usines, importateurs et exportateurs, professions libérales, c'est un excellent support pour des recherches généalogiques.

 

photo blog 56

Il se complètera après les années 40 par un second tome, intitulé -Annuaire France-Professions -Annuaire Jaune - le premier tome recense les industriels, les négociants, les commerces de gros il contient également de nombreuses rubriques professionnelles à Paris ou en province  ainsi que dans les colonies.environ 2000 pages.                                                                               

 

photo blog 46                                            photo blog 48

 

 

 

 -le Bottin Mondain   édité par la société Le Didot-Bottin. L'exemplaire de 1971 contient 1785 pages dont environ 1200 pages pour recenser des dizaines de milliers de patronymes, des personnalités représentatives à Paris ou en province.La première partie est consacrée à la vie culturelle; théâtre, spectacles...

 

-le guide Rosenwald  médical et pharmaceutique -qui recense l'ensemble des médecins sur le territoire français, hospitaliers et libéraux; les plus récents sont en 2 tomes; première édition:  1887, jusqu'en 2014.

classement géographique des établissements hospitaliers, listes géographiques des médecins hospitaliers et libéraux, médecins généralistes et spécialistes; environ 1800 pages.Dernières éditions: L'Expansion Scientifique française.

A l'occasion du centenaire en 1987 une édition en 3 volumes (Paris, France Nord, France Sud) a été éditée pour toute la France elle recense tous le corps médical de 1887 à 1987.

 

photo blog 55

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

-L'Annuaire Politi également dans le domaine médical, crée en 1956 recense tous les établissements hospitaliers publics de France avec les noms des praticiens, cadres administratifs, thecniciens...; CHU, hopitaux, maisons de retraite, EHPAD environ 93 000 noms de professionnels de la santé.

 

-L'annuaire des Architectes, édité depuis 1926 (publications SAREP)

photo blog 66

 

 

 

 

 

 

 

  

 

-L'annuaire des Bâtiments et travaux publics -

Tome 1: professions libérales: architactes, urbanistes, administrateurs de Biens, décorateurs, géomètres.Professions entrepreneurs matériels et fournisseurs de A à I.

Tome 2: Rues de Paris, documentation professionnelle, renseignements, professions entrepreneurs matériels et fournisseurs de J à Z. (édition de 1947)

photo blog 54

 

 

-L'annuaire des propriétaires et des propriétés de Paris

fondé en 1893, éditeurs R et A De Varreux-édition de 1937: 1200 pages.Ouvrage très intéressant pour les éditions antérieures en l'absence de recensement à Paris avant 1926.

 

 

photo blog 64

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-L'annuaire de l'Education Nationale liste de tous les établissements supérieurs secondaires académies avec les noms des proviseurs censeurs, intendants, directeurs d'école membres des conseils départementaux de l'enseignement..(les enseignants ne sont pas mentionnés.)

-le guide Azur pour les bijouteries, joalleries, et surtout le guide Paris-Bijoux.  Contient toutes les adresses à Paris et en province ( ainsi qu'en Suisse) des bijoutiers, joalliers, horlogers et professions annexes fondé par J. Cangardel; publié encore récemment.

--l'annuaire officiel du télex édité en 1975, pour retrouver une entreprise, ou profession libérale...

-l'annuaire des professions judiciaires et juridiques; édité par la Librairie du journal des Notaires et des Avocats, présentation par départements des listes de  magistrats, notaires, huissiers et avocats.(première édition: 1846).

 

photo blog 70              photo blog 71                         photo blog 72

  

-l'annuaire général de l'épicerie française et des industries annexes publié à partir de 1891-par l'administration du journal "l'Epicier". 

 

photo blog 73

 

 

-L'annuaire de la Boucherie de Paris- Début de parution vers 1865-publié par André THEILLANT environ 120 pages -liste alphabétique des bouchers; vers 1950 est devenu l'annuaire officiel de la Boucherie de Paris et du département de la Seine, environ 250 pages publié par la Société Générale de Publications.

 

photo blog 67

  

 -L'annuaire de la Boulangerie -annuaire ancien où figurent les professionnels de la boulangerie, fournisseurs, fabricants et boulangers

 

photo blog 75

  

 

-L'annuaire des cuisiniers de Paris édité par la société mutualiste des cuisiniers de Paris à partir de 1840

-L'annuaire des témoins de Jéhovah  (éditeur allemand, Wachtturm Gesellschaft)

-L'annuaire GLNF -Grande Loge Nationale Française- Francs-maçons.

-L'annuaire des capitaines au Long Cours- édité par l'association  des anciens élèves long courriers recense les élèves par promotions (par exemple promotions de 1942 à 1955 pour l'édition parue en 1956).

-L'annuaire de la Marine Nationale et des Colonies- édité par le Ministère de la Marine- ouvrage très intéressant paru au XIX ème siècle jusqu'environ 1960, décrit des listes de marins engagés dans la Marine Nationale avec date de naissance, port d'attache et les dates de promotions.

 

-L'annuaire général de la Gendarmerie- éditeur: Charles Lavauzelle- Gendarmerie métropolitaine,et de l'Afrique du Nord, Garde Républicaine de Paris.

exemplaire 1937: 230 pages listes d'affectations des officiers de gendarmerie avec date de naissance, date d'entrée au Service et dates de promotions.

DSC00367

 

 

 

 

 

 

 

  

 

-L'annuaire des Rotary-Clubs-  France et états francophones. édité par l'association des rotariens français, environ 1000 pages.

-L'annuaire du Lions Club international- exemplaire 1983-1984: 1030 pages, éditeur Mame.

-Le guide du show buziness -annuaire des professionnels de la musique, du cinéma, du théâtre, des spectacles.

édition présentée  de 1997: 926  pages, auteur: Sabine Gay, liste alphabétique des chanteurs, humoristes, auteurs, compositeurs, comédiens, accessoiristes et de l'ensemble des professionnels du théâtre, du cinéma ...  

 

photo blog 106

 

photo blog 108

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo blog 110

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-L'annuaire mondial des Corses.- auteur: Xavier Moreshi. contient des pages publicitaires, et pages de biographies avec photo des personnalités corses exerçant des responsabilités dans les entreprises, l'administration ou des fonctions électives.-L'édition de 1969 , 5ème éditionà l'occasion du bicentenaire de Napoléon.

 

photo blog 62

facteur copie4 

 

 

 

 

 

 

 

 

--L'annuaire breton- 1998; annuaire des cadres bretons, 644 pages. Editeur: Association des Cadres Bretons. 

 

Ce ne sont que quelques exemples en réalité il y en ades milliers si l'on compte tous les annuaires des anciens des écoles -petites ou grandes..( les year book).

                         Un mot sur son inventeur, Sébastien Bottin.

Né en décembre 1764 dans un petit village lorrain -Grimonviller, près de Toul en Meurthe-et-Moselle, il se destine à la prêtrise il suit également les cours de l'université de Bordeaux et Nancy.photo blog 127

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nommé prêtre en août 1789, il est influencé par l'abbé Gregoire et devient curé conventionnel du canton de Favières, près du domicile familial.

Il quitte les ordres en 1794 pour rejoindre la préfecture du Bas-Rhin, c'est à cette époque qu'il rédige un premier répertoire administratif du Bas -Rhin qui lui vaut les félicitations de sa hierarchie.Ce premier annuaire de 200 pages  servit de base à des recherches statistiques il sera publié en 1798 jusqu'en 1800 grâce au soutien financier d'un imprimeur local, M. Levrault.

Nommé secrétaire général de la préfecture du Nord de 1803 à 1815, , il rédige l'"annuaire du Nord" à contenu commercial, statistique, historique, géographique et politique, qui obtint également un grand succès.

En 1815 il reçut la légion d'Honneur.Il est élu député du Nord en 1815 après à l'issue de quelques vicissitudes dans sa carrière suite aux bouleversements politiques.

A l'assemblée, il sera un ardent défenseur de la liberté des "nègres esclaves" il continue de s'investir dans la rédaction des annuaires adlministratifs, membre de plusieurs sociétés savantes, il entre à l'académie des Sciences en 1824.

Il pubiera une trentaine de volumes sur l'archéologie, l'histoire, la statistique...en 1844 âgé de 84 ans il vend à ses enfants contre une rente, l'Almanach Bottin du commerce de Paris, des départements de la France, et des principales villes du monde.

La fin de sa vie est assez tragique, son fils Charles meurt en 1853 dans un accident de bateau;  criblé de dettes et devenu aveugle, il décède la m^me année dans la misère et l'indifférence de ses contemprains.

Ses 2 filles vendent leurs droits à une maison concurrente Firmin- Didot frères, (lorrains également) qui de leur côté avaient édité depuis 1838 un annuaire "général du commerce, de l'industrie, de la magistrature, et de l'administration" devenu enn 1909 l'annuaire du commerce Didot-Bottin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Listes électorales, recensements et autres sources documentaires. Recherches dans l'intérêt des amis.

photo blog 2

photo blog 4

 

 

Pour retrouver une personne, la recherche dans les listes électorales et dans les recensements de population reste l'un des meilleurs moyens.

Les listes électorales sont consultables directement  par tout électeur, à condition qu'il soit inscrit lui même  sur une liste lectorale ,quelquesoit son domicile ; il faut se munir de sa carte d'électeur.

Les hommes sont recensés à partir de 1848 et les femmes à partir de 1946.

Il suffit de se rendre dans la mairie concernée, là démarche est gratuite.

Pour la recherche de l’adresse d’une  personne, les listes électorales anciennes sont d'un grand secours lorsqu'on a déterminé la période du lieu de résidence, celles ci sont le plus souvent conservées aux archives municipales.

Certaines communes les ont versées aux archives départementales, après un certain délai, variable suivant les communes.

Sur Paris: Archives de Paris. Boulevard Serrurier 19ème-.sous série D2 M8-

Les listes contemporaines ne sont pas numérisées ni consultables par internet il faut se rendre sur place.

Les listes peuvent être consultées en ligne jusqu’en 1932.

 

Les recensements quinquennaux les premiers recensements ont été établis en France à partir de 1801, ils sont d'une importance capitale pour la recherche car ils donnent des indications sur l'âge, la profession et la composition de la famille.

Ils sont consultables après un délai de 30 ans suivant l'année du recensement, ce qui leur donne un intérêt majeur.

les plus récents ( donc les plus intéressants ) ne sont pas consultables à distance ils sont souvent encore conservés aux archives municipales .La recherche par nom n'est pas possible, si on n'a pas une idée assez précise de l'adresse; cette remarque vaut surtout pour les villes de plus de 5000 habitants environ-le classement du recensement est fait par rues pour les petites communes, par quartier ou "ilôt" pour les villes.

Les premiers  recensements nominatifs sur Paris n’ont été effectués qu’à partir de 1926.

  Voici quelques uns parmi les principaux  fichiers nominatifs qui  peuvent être consultées -liste établie par la C.A.D.A.-

(Commission d'accès aux documents administratifs.), concernant notamment les documents fiscaux.

 

-Impôts locaux                       art 104 B  Livre des procédures fiscales-par toute personne, inscrite au Rôle.

-Registtre des Hypothèques art  2449 du code civil - par tout demandeur, sur formulaire avec frais spécifiques.

-Extraits du Cadastre            décret 55-471 du avril 1955 relative à la rénovation et consultation du Cadastre, par

                                              toute personne, tarification spéciale.

-Impôts sur le revenu            art L 111 du Livre des procédures fiscales -le demandeur doit être inscrit au Röle.

-Redevance audiovisuelle              idem                                                                  idem.

 

Le champ de recherches peut être également étendu aux naturalisations ( à condition de connaître la date du décret) les dossiers peuvent être consultés aux Archives nationales .

-Dossiers jusqu'en 1931: site de Pierrefite (59 rue Guynemer  Pierrefite sur Seine 93 383)

-Dossiers après 1931 : jusqu'en 1975,    site de Fontainebleau  ( centre des archives contemporaines 2 rue des Archives Fontainebleau 77 300)

Après 1975, il faut s'adresser à la sous-Direction des Naturalisations, (93 bis rue de la Commune 44 404 à Rezé

Règle de communicabilité: 60 ans après le décret, en principe; pour une demande sur une date plus récente il faut adresser une requête à la Direction des Archives Nationales  CARAN 60 rue des Francs Bourgeois Paris 75003

A noter qu'il est possible de trouver des dossiers de naturalisation aux archives départementales. En province, les services de police chargés des enquêtes administratives (ex RG) ont versé une partie de leurs archives aux archives départementales à la fin des années 1990 en fonction de

certains critères, dont l'ancienneté des documents

Pour les dossiers déposés à Paris, la Préfecture de Police a conservé la plupart des dosiers.

Pour connaître la date du décret de naturalisation,Gallica donne librement accès aux données pour les années entre 1880 à 1946.

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien:

https://genealogiques.wordpress.com/2015/07/23/connaitre-le-decret-de-naturalisation-de-vos-ancetres-avec-gallica/#more-1744

 

Les actes notariés peuvent être consultés sur le site de Paris des Archives Nationales (60 rue des Francs Bourgeois, Paris 75 003)

Les archives militaires

-On peut trrouver aux  archives départementales les tableaux de recensement par cantons, listes de concrits, registres de matricules (série R).

Pour les dossiers individuels, les archives sont gérées par le Service Historique de la Défense ( SHD- Château de Vincennes, avenue de Paris 94 036)  qui dispose d'une dizaine de sites en France; le plus important étant à Vincennes.

Dossiers conservés: militaires de l'armée de Terre  et gendarmes, armée de l'Air et marins.

Pour ces derniers, on peut consulter les rôles d'équipages, et la liste des passagers des navires de la Compagnie des Indes.

Les dossiers de officiers(après la Révolution)  sont classés par ordre alphabétique; pour les sous-officiers et hommes du rang, il faut connaître leur régiment d'appartenance, et la période de leur Service.

Pour connaître le numéro de matricule, ajouter 20 à la date de naissance et consulter les tables des classes qui vous donneront le numéro du matricule qui permet la demande de registre.

Communicabilité: 120 ans après la date de naissance, il est possible d'obtenir une dérogation pour les decendants en ligne directe. 

 En ce qui concerne les archives  du personnel civil, il y a plusieurs sites.


Sont conservés à Vincennes :

Tous les dossiers constitués sous l'ancien régime  : intendants, subdélégués et membres des cours souveraines des provinces frontières; personnel civil des écoles au XVIIIe siècle.

On y trouve même les agents secrets ;écrivains militaires, peintres de batailles et inventeurs, pensionnés divers .
 Après la Révolution,sont recensés les dossiers individuels de 1806 à 1947.

Les dossiers des personnels ayant pris leur retraite après 1947 sont conservés par le SHD au Centre des archives de l'armement et du personnel civil  (CAAPC) à Châtellerault.


On trouvera également à Châtellerault :
Les dossiers de personnels civils, employés par l'armée de Terre , l'armée de l'Air, le service de santé, la gendarmerie, les forces françaises en Allemagne et les services de l'armement : directions centrales, poudreries, manufactures d'armes et services de la direction des armements terrestres, arsenaux de la marine et établissements hors des ports de la direction des constructions navales, centres d'essais en vol de la direction des constructions aéronautiques, établissements de la direction des engins, etc. Les plus anciens personnels concernés sont nés vers 1870.


 Recherche ancienne  d'un militaire malade ou blessé

Le service  des archives médicales et hospitalières des armées (SAMHA), à Limoges, conserve actuellement les dossiers et registres individuels des patients admis dans les hôpitaux militaires et dans les salles militaires des hôpitaux civils. Le cadre de classement est le suivant :

Fonds antérieurs à 1914 ( les registres les plus anciens remontent au début du XIXe siècle)
- 1914-1918 (sauf marine et armée d'Orient)
- Armée du Rhin (1918-1923)
- Armée d'Orient (1914-1918) sauf marine
- Levant (1917-1946) sauf marine
- 1920-1938 (sauf marine)

Deuxième Guerre mondiale
- 1939-1940 : Formations hospitalières de l'avant
- 1940-1957 : Formations hospitalières sur les théâtres d'opérations et dans les pays occupés
- Territoire 1 : Formations hospitalières de l'arrière (sauf marine) en métropole 1939-1945
- Prisonniers de guerre français
- Centres de libération de prisonniers de guerre

Recherche d'un ancien militaire pensionné

Pour la période la plus récente  :


- Les dossiers de pension d'anciens combattants et ayant-droit, remontant à la Première Guerre mondiale, qui jusqu'ici étaient conservés majoritairement aux Archives nationales sur le site de Fontainebleau, sont actuellement depuis 2013 en cours de versement au SHD-Caen.
- Toutefois les Archives nationales d'outre-mer (ANOM) à Aix-en-Provence détiennent une partie des dossiers d'anciens combattants nés en Algérie et ayant servi pendant les deux guerres mondiales et la guerre d'Indochine.f
- Une série particulière à la Marine nationale (MV CC7 P) concernant des marins nés entre 1844 et 1940, est conservée par le SHD à Rochefort.
- Les dossiers encore utiles administrativement sont au service des pensions des armées (SPA) à La Rochelle.

 

Les archives de la Préfecture de Police

La Préfecture de Police gère elle même ses propres archives dans le domaine de son activité qui recouvre l'ancien département de la Seine et la ville de Paris.

Les fonds sont consultables ( 25-27 rue Baudin, Le pré Saint Gervais, Seine Saint Denis)  le courrier doit être adréssé à la préfecture de Police-Service de la Mémoire et des affaires culturelles,  7 boulevard du Palais Paris 75 004-     ( SMAC)

Les archives couvrent un domaine très large et très utile pour les historiens car certains documents remontent à l'ancien régime: registres d'écrous, registres des procès criminels..

.Recherche d'un aieul policier? les dossiers individuels des personnels d'encadrement sont conservés ainsi que la collection des arrêtés concernant les fonctionnaires entre 1830 et 1998 (consultables jusqu'en 1970)

pour les autres dossiers individuels il faut contacter la Direction des Ressources Humaines Sous Direction des personnels dossiers et archivages, Préfecture de Police 7 boulevard du Palais Paris 75004.

On peut aussi trouver les registres des commissariats, les mains courantes, classés par arrondissements.

points d'intérêts:

-série EA: relative aux dossiers individuels des personnels au 19 ème et 20 ème siècle.

-série H  Algérie et décolonisation

-immatriculations des anciens véhicules pour les années 30 (certaines années manquent) et après les années 50.

-Les associations: contacter la section des associations de la Préfecture de Police (tel: 0 821 36 19 01)

Pour toute recherche on peut utilement s'adresser au Service de la Mémoire et des Affaires Culturelles (SMAC)

9 boulevard du Palais 75 195 Paris cédex 04 .

 

Rechercher un ancien cheminot?

photo blog 124

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il existe un centre d'archives du personnel de la SNCF(situé rue du Lieutenant Pasquet, ancienne cour Sernam-34500 à Beziers) c'est à cet endroit que sont conservés les dossiers des anciens cheminots pour la France ainsi que pour les agents en fonction en Afrique du Nord, avant l'indépendance.Il est possible de venir consulter sur place, après RDV.

On peut obtenir éventuellement des reproductions de documents par correspondance; en ce qui concerne les dossiers récents il faut formuler une demande de dérogation.

 

 

 Rechercher un ancien douanier ?

Il peut être intéressant de s'adresser au musee des douanes qui dispose de nombreuses archives- en cours de classement- les dossiers individuels  sont présentés par ordre patronymique, ce qui facilite les recherches:

adresse: Centre de documentation historique, 1 quai de la Douane à Bordeaux-la salle de consultation est ouverte uniquement sur RDV, se munir d'une pièce d'identité.

Site: www.musee-douanes.fr

Une demande de recherche peut être envoyée par formulaire, une réponse est obtenue dans un délai d'un mois.En cas de réponse positive, le service peut vous envoyer  un document ou des photos -moyennant une petite commission.

Les archives du site ne sont pas complètes, on peut s'adresser au Centre des Archives Economiques et Financières  pour les recherches concernant tout le personnel des impôts, du trésor public, des Finances...en poste au 19ème et 20ème siècle.

Adresse: Fonds relatif au personnel- Ministère des Finances, 9 rue de l'Aluminium -77 176 Savigny le Temple ( 01 64 87 79 31).

  • Pour les français présents en Afrique du Nord pendant la période française

Pour reconstituer un état civil, retrouver un acte, l'association "généalogie Algérie Maroc Tunisie" ( GAMT) dispose d'un vaste réseau de bénévoles et de correspondants qui lui permet d'accéder à de nombreux relevés consultables sur place, en france ou à l'étranger pour aider les européens à reconstituer leur état civil.

Il faut s'inscrire et adhérer à l'association ( GAMT, 29 avenue de Tübingen, 13 090 Aix en provence, www.genealogie-gamt.org

  •  Comment obtenir un acte ou consulter des sources documentaires si vous ne pouvez pas vous déplacer?

Vous pouvez essayer de vous adresser aux associations d'entraide généalogique, qui fonctionnent avec de nombreux bénévoles, une des plus représentatives est l'association "Le Fil d'Ariane"  vous pouvez visiter le site www.entraide-genealogique.net.

Pour accéder aus services proposés, il faut s'inscrire et s'enregistrer- le système fonctionne sur le bénévolat- et une aide en retour de votre part sera toujours bienvenue; les membres de l'association proposent de trouver des actes qui vous sont inaccessibles le domaine d'action est le suivant:

-recherche d'un acte d'état civil ou notarié,-recherche dans les archives nationales ( CARAN), au Service Historique de la Défense, de la Marine, aux archives nationales d'outre-mer (ANOM) et du musée des Douanes.Les recherches couvrent la France et les DOM TOM et certains pays étrangers.

Vous pouvez également essayer l'entraide généalogique de facebook qui permet d'acceder aux groupes thématiques (photos de mariage, cousins, Gens du Voyage,Forains, communions, baptêmes...) ou à des groupes régionaux (Rhône-Alpes, Isère, Ardennes...).

 

 

 

http://www.gralon.net/annuaire

 

09 janvier 2016

Internet, réseaux sociaux, et recherches à l'ancienne.

 L'Ancienne adresse du copain d'avant ou de l'ex

Il n'est plus possible d'actionner la procédure de recherche dans l'intérêt des familles (RIF) qui a été abrogée en 2013.

Cette procédure concernait les demandes de recherches pour une personne majeure dont la famille n'avait plus de nouvelles, à l'exception des affaires concernant les mineurs et pour les disparitions qualifiées "d'inquiétantes" les services de police et de gendarmerie conseillent désormais aux intéressés de lancer des recherches avec leurs propres moyens ou d'avoir recours aux services d'un détective privé- solution qui peut s'avérer onéreuse-

On peut éventuellement s'adresser aux généalogistes; ils connaissent très bien les sources documentaires administratives et n'hésitent pas généralement à se déplacer sur le terrain ils peuvent être à même de fournir une aide précieuse pour la recherche de personnes vivantes.

Mais la première solution est la recherche par internet...

Il est souvent possible de localiser quelqu'un au bout de quelques clics, en quelques minutes, c'est le miracle internet;  mais on ne peut trouver une personne qu'à la condition qu'elle ait laissé des traces sur internet... 

volontairement ou non; certaines personnes sont totalement allergiques à la toile et les recherches se heurtent parfois à un "silence" total - c'est le cas notamment pour la plupart des personnes âgées .

Néanmoins, il est toujours utile de se lancer à la recherche de traces "involontaires" comme par exemple le fait de figurer dans un arrêté de nomination pour les fonctionnaires.

Les résultats obtenus sur ler net doivent souvent se compléter par un travail traditionnel "sur le terrain" par des recherches sur le voisinnage, chez les commerçants, et l'adresse obtenue doit être vérifiée.

Lorsqu'on a assemblé tous les éléments dont on dispose, et avant de commencer toute recherche, l'inévitable moteur Google donne souvent des résultats surprenants à condition d'utiliser les fonctionnalités sous peine d'être submergé par les fausses pistes . 

Quelques rappels élémentaires: 

-Les guillemets permettent d'obtenir l'affichage exact du terme recherché, par exemple: "michel durand"

-Le OU élargit le champ de recherches: "michel durand"OR"durand michel"

-Le + devant un nom pour éviter les synonymes

-Le - inclut les synonymes

-Le * complète un terme,( par exemple: michel du* lorsqu'on a que le début du nom) ou circulaire du 14 janvier* quand on n'a pas l'année précise. 

-Pour les recherches par numéro (de téléphone par exemple) il est préférable d'inclure plusieurs combinaisons car le chiffre peut être inscrit de plusieurs manières. 

"00 00 00 00 00" ainsi que sans espace "0000000000" et également avec les points "00.00.00.00.00" 

On peut recourir à d'autres moteurs comme les méta moteurs de recherche qui interrogent plusieurs dizaines ou centaines de moteurs et permettent de gagner un temps précieux. 

Parmi les plus efficaces, on peut citer:

 

Pipl interroge près de 300 moteurs de recherche, il fouille également dans les blogs 

Spokeo utile pour les recherches à l'étranger, notamment aux USA, et pour les réseaux sociaux. 

Yatedo il permet des recherches étendues, il contient une application de recherche

phonétique si on ne connaît pas le nom exact. 

Webmii il apporte beaucoup d'informations, il recherche les photos, vidéos. 

Checkusernames Pour faire une recherche à partir d'un pseudo utilisé dans les réseaux 

sociaux, par exemple.. 

Zoominfo davantage axé sur les réseaux professionnels, ( payant en anglais) surtout pour les USA mais il est possible de trouver des informations sur la France. 

Société.com utile si la personne recherchée exerce un poste à responsabilité (gérant, manager...) 

Yasni il propose une gamme de recherches assez étendue, il a également une application par pseudo,et par activité. 

Enfin, les réseaux sociaux classiques tels que Facebook, Copains d'avant , trombi, My space

sont des mines d'informations - à condition que la personne recherchée n'y soit pas allergique.

On peut également citer le réseau professionnel Linkedin. ou Viadeo.com.

Le site Ouetu propose quant à lui des formulaires où l'on peut toujours tenter sa chance.

Il existe d'autres sites où l'inscription est gratuite, il est possible de les trouver dans les champs de recherche "perdu de vue".

Je recommande le forum "perdu de vue" sur le site Généanet, après inscription sur le site le forum fonctionne sur l'entraide entre les membres vous pouvez déposer un avis de recherches (donner un maximum de précisions) il arrive souvent qu'on recoive des propositions d'aide.

On peut également tenter le coup de la "bouteille à la mer" déposer un avis de recherches en espèrant un coup de pouce du hazard; plusieurs sites fonctionnent sur ce principe:

-labouteillealamer.fr

-perdus.fr

-chasseursdamis.com

-20ansapres.com

-perdudevue-org.net

-rechercher-un-ami.com.

Pour rechercher un copain de régiment, on peut s'intéresser au site regiment.toochatoo.com.

 

http://www.net-liens.com">Annuaire Net-Liens